https://www.50a.fr fr glossaire-keyword
EN menu burger

Click-bait

En cette ère de l'Internet loufoque, nous sommes devenus plus sélectifs quant à la façon dont nous passons notre temps sur le web. Avec des millions d'articles sur Internet à lire sur tout, de la politique aux ours polaires, et un temps limité à consacrer à cette lecture, beaucoup de gens sont devenus moins disposés à perdre leur temps à chercher de la substance. Alors qu'un titre accrocheur comme "Lisez cet article pour découvrir le vrai sens de la vie" pourrait attirer l'attention de votre public (qui n'a pas désiré qu'un article sur Internet lui dise le vrai sens de la vie ?), si quelques lignes de lecture ne tiennent pas la promesse du titre, le lecteur se sentira dupé et aura moins envie de revenir sur votre site Web.

Et c'est pourquoi, cher vendeur de contenu, c'est pourquoi vous devriez éviter d'utiliser des titres de titres de click-bait sur votre site Web et les messages de médias sociaux. De nombreuses plateformes ont compris l'erreur de l'appât du déclic et ont mis au point des systèmes pour rétrograder ce type de contenu. Pour mieux servir ses utilisateurs, Facebook utilise maintenant un système qui détecte les titres des appâts et réduit la distribution des messages des pages et des domaines Web qui les utilisent régulièrement.

Ipad titre clickbait

Alors, comment inciter votre public à lire votre contenu sans faire de fausses promesses ? Voici quelques conseils pour vous aider à obtenir des clics sans avoir recours à des appâts.

5 conseils pour écrire des titres cliquables qui ne sont pas des appâts cliquables

  • Établir des attentes réalistes

De nos jours, les gens ne veulent pas être coincés. Les premières fois que votre public tombe dans le piège du click-bait sont excitantes, mais finalement vous perdez leur confiance et ils arrêtent de cliquer. Vos tentatives désespérées d'inspirer la curiosité et l'émerveillement vont s'estomper si vous ne répondez pas toujours à vos attentes. Quand le lecteur clique sur "Ces 45 superbes photos du sécateur vous feront pleurer" et ne verse pas une seule larme, il va se sentir idiot.

Si vous voulez décrire le sécateur comme un outil "époustouflant" et préparer votre public à pleurer, il vaut mieux qu'il s'agisse d'outils de jardin vraiment fantastiques. Sinon, il vaut mieux couper l'éblouissement et être honnête avec votre public. Facebook suggère qu'au lieu de se fier à des manchettes trompeuses pour intriguer le lecteur, partagez des articles avec des manchettes exactes qui n'exagèrent pas le sujet. Si votre contenu concerne des sécateurs ennuyeux, mais incroyablement fonctionnels, alors possédez-le. Votre public de consommateurs de sécateurs vous remerciera de leur avoir donné les faits.

Ainsi, lorsque le lecteur clique sur "Les 12 plus grands élagueurs de jardin pour petites mains" et que votre contenu est à la hauteur des gros titres, il saura que vous êtes une marque intègre.

  • Faire une liste

Lorsque votre auditoire défile dans un flot interminable de manchettes, que pouvez-vous faire pour faire ressortir votre contenu sans le manipuler émotionnellement ni retenir l'information ? Organisez votre contenu en une liste. La recherche a montré que le cerveau humain aime les listes d'amour. Les listes aident à faciliter la lecture et la réflexion. Les listes aident à quantifier la longueur de l'histoire tout en préparant votre auditoire à l'attention qu'il devra porter à la lecture. Dans un monde de choix infinis, les titres en forme de liste peuvent être un soulagement du fardeau de la décision. Les listes numérotées nous aident à organiser l'information dans l'espace et nous procurent un sentiment d'accomplissement lorsque nous terminons avec succès la lecture de l'article.

Si vous voulez en savoir plus sur les "7 moments les plus importants de l'histoire de l'Islande" et qu'à la fin de l'article, vous connaissez les sept moments les plus importants de l'histoire de l'Islande, c'est un bon sentiment et vous allez probablement cliquer à nouveau sur des articles de style liste numérotée. Surtout les listes impaires.

  • Provoquer l'émotion

Il est essentiel de créer un lien émotionnel avec votre public. Encore une fois, cela ne veut pas dire promettre des sentiments sentimentaux extrêmes en échange d'un contact avec votre contenu. Il s'agit simplement d'identifier les émotions qui comptent le plus pour votre public et de les utiliser dans votre langue. Rage peut ne pas fonctionner si bien pour quelqu'un qui essaie de vendre un pyjama en laine polaire, mais peut fonctionner très bien pour un commercial qui fait la promotion d'une boisson énergétique.

Ce qui fonctionne n'est pas toujours aussi évident. Par exemple, une étude sur le marketing émotionnel a révélé que les consommateurs du secteur de la finance et des assurances réagissent mieux à l'intimité qu'à la sécurité et à l'anxiété face à l'exclusivité. Les consommateurs du marché de détail ont eu la réaction contraire. Ils étaient plus enclins à privilégier la sécurité par rapport à l'intimité et l'exclusivité par rapport à l'anxiété. Ce qui fonctionne le mieux pour votre entreprise et votre auditoire peut nécessiter un peu d'essais et d'erreurs, mais une fois que vous aurez compris ce qui les fait fonctionner, vous serez bien parti.

  • Être authentique

Tu te souviens quand tu as demandé à ta mère comment se faire des amis à l'école et elle t'a dit d'être toi-même ? Eh bien, elle avait raison. Lorsque votre équipe créative puise dans ses propres intérêts réels, des choses magiques peuvent se produire. Une fois que vous enlevez le jargon des affaires, vous pouvez communiquer avec votre auditoire par le biais d'une expérience partagée et communiquer avec lui comme vous le feriez avec un ami.

C'est pourquoi il est essentiel d'avoir une équipe créative dynamique, engagée et aux intérêts multiples. Lorsque votre équipe peut librement exprimer des idées à partir d'un lieu d'authenticité, un contenu partageable suivra.

  • Réviser, réviser, réviser, réviser 

Ce n'est pas parce qu'un titre semble astucieux qu'il est le fruit d'un esprit rapide. Les grands rédacteurs en chef révisent souvent méticuleusement les titres jusqu'à en faire une science. Un enchevêtrement de mots-clés se transforme en une bête de marketing digital efficace et hautement convertissante lorsqu'elle est attaquée par un rédacteur en chef réfléchi. Vous avez peut-être une échéance à respecter, mais le soin supplémentaire que vous apportez à l'élaboration d'un titre peut rapporter gros si l'inspiration vous vient à l'esprit et que vous en trouvez un excellent.

Votre titre est votre premier point de connexion avec votre public, alors vous feriez mieux d'en faire un bon titre. Si vous avez besoin d'un peu d'aide pour commencer à écrire votre titre, vous pouvez faire un tour sur cet outil de générateur de titres très pratique. Rappelez-vous, vous n'avez pas besoin de vous abaisser au click-bait pour obtenir des clics. Lent et régulier gagne la course.

Nous contacter
Venez à l'agence
31 rue blanche
75009 Paris
contact@50a.fr
01 40 33 00 65
Emplacement 50A sur google maps
Pas le temps ?

Formulaire de contact

Envoyer
newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter !