https://www.50a.fr fr glossaire-keyword
menu burger

Livre-blanc

Identifié parmi les outils de communication promue au rôle de guide pratique, le livre blanc fait désormais partie du domaine marketing, notamment du contexte btob. En principe, il s’agit d’un guide de quelques pages destiné à un produit, une problématique ou encore une technique utilisés vis-à-vis des prospects. Un livre blanc s'axe dans une stratégie de content marketing.

Le livre blanc, une véritable création

À part les techniques de communication traditionnelles, les concepteurs ont élaboré un nouvel outil nommé livre blanc ou ebook. À présent, ce livre se définit comme un moyen de prospection utile et efficace grâce à son contenu dit roi. Par conséquent, cet outil fait partie d’une stratégie de contenu servant à valoriser une expertise auprès des yeux des prospects. Techniquement parlant, l’outil de content marketing permet de convaincre les clients de l’importance d’un produit ou d’une solution. De plus, il offre une formation ou un système d’évangélisation des lecteurs afin de les qualifier en fonction d’un formulaire d’accès. On peut dire qu’il s’agit d’un élément incontournable pour un concept basé sur la stratégie de content marketing en btob. Mis à part le fait de valoriser un produit ou un service, ce livre positionne une société à sa place d’expert dans son domaine.

Comment concevoir un livre blanc ?

Sachez que le libre blanc est une pratique assez âgée poussée vers le haut avec le développement de l’utilisation d’Internet. Ainsi, ce livre permet de simplifier la collecte et la qualification, la dématérialisation, tout en proposant des voies de diffusion. Les techniques pour élaborer un livre blanc doivent donc être étudiées de manière à ce qu’il se transforme en un objet vendeur, de par son titre, ses accroches et également l’optimisation du landing page. Avec ses éléments, il faudra rajouter une démarche active pour la promotion et un processus de suivi des contacts générés. Le but du livre est alors d’attirer l’attention du lecteur avec un article simple à accéder et facile à lire malgré son contenu riche en information.

Le livre blanc, pour qui ?

Cet outil de content marketing s’adresse aux entreprises disposant des compétences spécifiques et qui ont intérêt à se servir du livre blanc pour différentes raisons. Ces dernières tournent autour de : comment faire connaître son entreprise et créer des contacts commerciaux dans le monde du btob? Les petites entités comme les TPE et les PME sont les premiers à utiliser le livre blanc vu qu’il reste accessible à leur budget.

Quant aux principales cibles, elles se composent des personnes ne disposant pas de connaissance sur ce que veut dire un marketing digital B to B. Par contre, ces personnes démontrent un énorme intérêt pour la problématique en question. Étant donné que le contenu du livre reste neutre, riche en études de cas et en témoignages, les cibles n’auront pas du mal à positionner leurs soucis.

Comment choisir un sujet de livre blanc ?

Choisir le bon sujet est essentiel pour faire lire votre livre blanc. Il y a trois facteurs principaux :

  • 1. Audience

Comme pour toute rédaction d'affaires, l'auditoire est votre première considération. Le livre blanc doit être rédigé avec un lecteur cible à l'esprit. L'auditoire peut être composé de clients de longue date qui connaissent bien l'industrie ou de nouveaux acheteurs potentiels qui sont entièrement nouveaux dans le domaine. Réfléchissez sur les points sensibles ou les questions majeures du lecteur. Parmi ces sujets, recherchez ceux qui n'ont pas fait l'objet d'une enquête approfondie ou ceux dont l'information disponible n'est pas à jour.

  • 2. Expertise

Votre livre blanc doit correspondre à l'expertise de votre entreprise et la mettre en valeur. Le document devrait fournir une enquête complète, y compris des recherches externes et des connaissances internes. Le savoir-faire propre de l'entreprise informe le contenu qui est inclus et la façon dont il est compilé.

  • 3. Axé sur les problèmes et les solutions

Les livres blancs devraient identifier et traiter un problème particulier. Le problème doit être pertinent et opportun dans votre domaine. Le document peut porter sur des questions telles que les dilemmes courants, les nouvelles tendances, l'évolution des techniques, les comparaisons industrielles, etc.

Le livre blanc doit proposer une solution ou une recommandation pour répondre au problème. Cette solution repose sur un examen approfondi du problème et des solutions possibles.

Le sujet choisi doit faire l'objet d'une recherche approfondie. Obtenez de l'information à partir de références en ligne, de ressources de l'industrie et de documents internes. Les livres blancs étant axés sur les données, ils devraient être étayés par des recherches importantes. Il n'y a pas de règle stricte sur les citations, mais vous devez citer toute information qui n'est pas de notoriété publique et que vous ne connaissiez pas avant de commencer votre recherche. Toutefois, il faut comprendre que la confiance du lecteur est susceptible d'augmenter avec un nombre croissant de références citées.

Bien sûr, toutes les ressources doivent provenir de sites faisant autorité. Afin de rédiger un document de valeur, tous les documents de recherche doivent provenir de sources crédibles et fiables.

Existe-t-il déjà des livres blancs couvrant votre sujet ou votre domaine ? Lisez-les pour déterminer les lacunes dans les connaissances et les possibilités de tirer parti du contenu existant. Cet examen permettra également de s'assurer que votre livre blanc est nouveau et non redondant.

Utiliser un Mind-Map

Il peut être écrasant de garder une trace des nombreuses sources, idées et contenus impliqués dans la préparation d'un livre blanc. Un outil organisationnel utile est la carte mentale. Une carte mentale permet à l'auteur de cataloguer et de relier les nombreuses pièces différentes en une seule vue d'ensemble. Nous vous suggérons d'utiliser l'outil gratuit FreeMind pour organiser votre contenu. C'est simple à utiliser et gratuit.

Format du livre blanc

  • Les livres blancs suivent généralement un format de document standard. L'ordre du contenu peut sembler similaire à celui d'autres rapports d'activité, mais il y a une différence majeure :
  • Un livre blanc place la conclusion à la fin.
  • De nombreuses communications d'affaires, comme les rapports ou les propositions techniques, placent la principale conclusion au début du document. Cet ordre répond aux désirs du lecteur et à sa préférence de recevoir l'information.
  • Dans un livre blanc, le contenu et la recherche informent le lecteur et lui permettent de mieux comprendre le problème tout au long du document. La dernière section présente le moment " Ta-da ! " où le lecteur reçoit maintenant la solution qui est appuyée par les preuves contenues dans le document.
  • Le parcours et les préférences du lecteur dans un livre blanc et un rapport d'activité diffèrent. Les principales conclusions suivent.
  • Si vous n'êtes pas certain de ces distinctions ou si vous cherchez à améliorer vos compétences en rédaction d'affaires, pensez à vous inscrire à notre cours de rédaction de rapports techniques.
  • Et quel que soit le trajet, le document doit être facile à comprendre et comporter des rubriques informatives pour faciliter la navigation.
  • Choisissez un titre précis
  • Un bon titre est essentiel. Il devrait indiquer clairement ce que le lecteur apprendra du livre blanc. Elle devrait aussi être séduisante.
Nous contacter
Venez à l'agence :
31 rue blanche
75009 Paris
contact@50a.fr
01 40 33 00 65
Pas le temps ?

Formulaire de contact

Envoyer
newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter !