https://www.50a.fr fr glossaire-keyword
EN menu burger

Manifesting

Le « manifesting », traduit en français « manifestation », est une technique d’auto-persuasion ayant pour but de nous attirer de bonnes choses, de les manifester. La relation amoureuse parfaite, l’opportunité professionnelle de ses rêves, ou ce sac à main de luxe sur lequel on a flashé il y a quelques semaines… Grâce aux pensées et aux affirmations positives, nos objectifs, nos envies et nos rêves, aussi frivoles soient-ils, peuvent s’accomplir. Il suffit de demander à l’univers ce que l’on souhaite pour que l’objet de nos envies se matérialise devant nos yeux. Une tendance à la fois ésotérique, philosophique et spirituelle qui séduit beaucoup de personnes et qui fédère sur les réseaux sociaux. Pourtant, ce concept n’est pas tout récent et existe depuis quelques années déjà.

L’origine du mouvement

Le concept de manifesting n’est pas nouveau, puisque l’on le retrouve dans des principes de la religion chrétienne, bouddhiste et hindouiste. Mais il se popularise réellement grâce à certains livres de développement personnel comme Le Secret de Rhonda Bryne, ou Demandez et vous recevrez d’Esther et Jerry Hicks. D’abord vendu en Amérique, ces livres sont petit à petit traduits en plusieurs langues dont le français. Rapidement, le concept est repris par le « New Age », des groupes de croyants de spiritualité contemporaine. Pourtant, la manifestation reprend mots pour mots les principes de loi de l’attraction, déjà en vogue depuis le 19e siècle. Désormais, les deux concepts tendent à se confondre tant leurs idées se rejoignent. Une pseudoscience qui séduit encore aujourd’hui, surtout avec les récents évènements que le monde a traversés.

Être en contrôle, même dans les moments de crise

Avec l’apparition de la pandémie du COVID-19, les confinements successifs et la peur ambiante, le manifesting a connu un grand boom. Ce sont les réseaux sociaux, et plus particulièrement TikTok, qui ont remis à l’avant cette pratique comme solution face à l’adversité de la crise sanitaire. Plusieurs influenceurs de la plateforme se sont spécialisés dans ce domaine, comme William Knight (@grandrisinggapp), Hallie Avolio (@sassyhealthyfit) ou encore Samantha (@simplifying.sam). Ces « coachs en manifestation » prodiguent des conseils à une communauté jeune issue majoritairement de la génération Z. Et ces courtes vidéos ont un succès retentissant, avec des dizaines de milliers d’abonnés et des comptes qui comptabilisent plusieurs millions de « j’aime ». Les conseils sont pourtant simples et souvent répétés d’une vidéo à une autre : écrire dans son journal ce que l’on souhaite manifester, se concentrer dessus, rester positif et se convaincre que ce que l’on souhaite arrivera. Certains créateurs de contenus proposent même des formations payantes sur le sujet, pour accompagner les plus fervents. D’autres préféreront le format podcast, les vidéos YouTube ou les applications mobiles. La tendance de la manifestation se décline donc sous plusieurs formes, payantes ou non.

Dans un monde où l’on perd souvent espoir, où la dépression et l’anxiété sont prévalentes, où les crises économiques, politiques, climatiques et maintenant sanitaires se succèdent, les pensées positives sont pour beaucoup un refuge. Depuis le début de la pandémie, les recherches Google du mot clé « manifesting » ont augmenté de 600 %. Sur Instagram, les hashtags accumulent les millions de publications et sur TikTok le nombre de vues sur le sujet est de plusieurs milliards. Des statistiques qui donnent le tournis, et qui ne font que croître avec le temps. Pourtant, et malgré toutes les bonnes intentions du mouvement, la manifestation peut être dangereuse.

Positivité toxique et dérives du phénomène

La manifestation repose sur des injonctions dites positives que l’on se ferait à soi-même dans l’espoir qu’elles soient autoréalisatrices : « Je vais être riche », « Je vais rencontrer le petit ami qui m’accompagnera dans la vie », « Je vais avoir le job de mes rêves »… Cet exercice va parfois plus loin encore, avec la rédaction de script où l’on rédige au présent ce que l’on désire dans le futur. L’affirmation « Je vais être riche » se transforme en « Je suis riche ! » que l’on met en contexte. En d’autres termes, le script est comme un roman de fiction où l’on serait le personnage principal. Même si ces activités peuvent paraître enfantines voire ridicules, elles peuvent néanmoins être dangereuses. A trop se convaincre que certaines choses positives vont nous arriver, on se met dans l’attente d’un avenir meilleur. Pire encore, on peut ne plus faire d’efforts pour atteindre cet idéal et se contenter de rédiger et de penser activement à ses affirmations. Si l’univers ne nous donne pas ce que l’on souhaitait, un sentiment de grande déception et d’échec peut nous accabler. Cette désillusion peut engendrer une dépression, et faire perdre l’envie de vivre à une personne qui croyait pouvoir tout accomplir grâce au manifesting. Il est donc important de ne pas ériger cette technique comme la clé de voute au succès et au bonheur, sous peine d’être profondément déçu.

Nous contacter
Venez à l'agence de Paris
28 rue du Chemin Vert
75011 Paris
contact@50a.fr
01 40 33 00 65
Emplacement 50A sur google maps
Pas le temps ?

Formulaire de contact

Nom et prénom
Société
E-mail
Mobile
Message

newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter !