https://www.50a.fr fr glossaire-keyword
EN menu burger

CMS headless

Petit dernier dans la famille des CMS (« Content management system » ou « Système de gestion de contenus »), et encore peu connu, le CMS headless est pourtant promis à un bel avenir avec l’essor de l’Internet des objets et la multiplication des terminaux. 

Le CMS headless dissocie back-end et frond-end pour se focaliser sur la gestion de contenus. Il est constitué uniquement d’un back-end et fonctionne donc sans front-end (soit « headless », « sans tête » ou sans interface). Il utilise ensuite une API (Application Programing Interface) pour diffuser les données sur n’importe quel appareil, pourvu qu’il soit connecté à internet.

Quels sont les avantages du CMS headless ? Pourquoi est-il promis à un si bel avenir et quels sont ses atouts pour mettre en place une expérience client réussie ? Éléments de réponse.

Typologie des CMS : classique, découplé ou headless

CMS classique : ce type de CMS associe back-end (création et stockage du contenu) et front-end (affichage de ces données auprès de l’utilisateur au moyen d’une interface) au sein d’un même bloc. Il permet de gérer l’intégralité d’un site internet (contenu, fonctionnalités et affichage). Le CMS classique ou traditionnel est assez limité en termes de personnalisation. Exemples de CMS traditionnels : WordPress, Typo3, Joomla, Drupal…

CMS découplé : avec lui, la gestion back-end et la gestion front-end d’un site internet sont dissociées et hébergés séparément. Les deux parties fonctionnent de manière indépendante, mais la partie front-end est déterminée au préalable par un environnement défini afin de permettre à l’ensemble de fonctionner. Back-end et front-end sont reliés par une API.

CMS headless : ce type de CMS est sans front-end. Il permet de dissocier le contenu du site et son affichage front-end. Le contenu est récupéré et personnalisé au moyen d’une API REST (Representational State Transfer) puis intégré dans un « stack » en vue d’être affiché sur tout type d’appareil connecté à internet.

 

Exemples de CMS headless : Ghost, Stratpi, Dato CMS, Contentstack, Prismic, Contentful, Netlify CMS, Cloud CMS…

Optimisation du front end 

Avec un CMS headless, le travail des développeurs back-end et front-end est clairement séparé. Les deux équipes sont indépendantes, chacune pouvant travailler avec les outils et environnements de son choix. 

Cette distinction permet de créer un design personnalisé et de mettre à jour le contenu sans risque d’impacter l’affichage. Ce choix apporte une grande liberté en termes de possibilités d’affichage du contenu, bénéfiques à la fois pour l’utilisateur et pour le référencement (exit les CMS trop lourd avec des temps de chargement des pages trop longs).

Une expérience client omnicanale

Le CMS headless est une réponse à la montée en puissance de l’Internet des objets (IoT). Grâce à de ce type de CMS, les contenus s’affichent correctement et de manière dynamique sur tout type de canal ou tout objet relié à internet. Au moyen de l’API, c’est le device ou objet en question qui gère l’affichage du contenu : mobile, tablette, mais aussi smart TV, terminal de paiement, panneau d’affichage, borne, montre ou enceinte connectée… Un CMS headless permet de transformer les données en contenu vocal, pour être lues par des assistants vocaux.

Avec un CMS headless, l’expérience client devient omnicanale. Le client peut passer en toute transparence d’un terminal à l’autre et réaliser de nouvelles expériences sur tous types de nouveaux appareils.

La naissance du headless commerce ?

Autre avantage de taille : les API permettent de collecter des données pouvant être réutilisées pour personnaliser des campagnes de commercialisation via différents canaux. Certains types de CMS headless permettent d’ailleurs de suivre le parcours client de manière détaillée. L’intérêt étant de pouvoir ensuite offrir aux utilisateurs un contenu personnalisé et d’optimiser ainsi le taux de conversion.

Le CMS headless est particulièrement utilisé pour les projets d’ampleur, puisqu’il permet de gérer des contenus sur un grand nombre d’appareils et de canaux de communication. Le CMS headless piloté par des API deviendra-t-il la norme en matière de gestion de contenus ? Il en prend clairement le chemin.

 

Nous contacter
Venez à l'agence de Paris
28 rue du Chemin Vert
75011 Paris
contact@50a.fr
01 40 33 00 65
Emplacement 50A sur google maps
Pas le temps ?

Formulaire de contact

Nom et prénom
Société
E-mail
Mobile
Message

newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter !